Share

Conseil supérieur de la magistrature – Ibrahima H. Dème: « Pourquoi j’ai démissionné… »

Partagez

600xNxibrahima-dme-juge.jpg.pagespeed.ic.SE0Fkwue2qLe juge Ibrahima Hamidou Dème revient sur sa démission au Conseil Supérieur de la Magistrature mais aussi sur la lettre qu’il a écrit au chef de l’Etat, Macky Sall. Invité à la radio Zik fm, hier mercredi, le Substitut Général à la Cour d’appel de Dakar explique qu’il a rendu publique la lettre pour « alerter l’opinion publique de ce qui se passe dans la justice. Une justice qui est en crise profonde liée au manque de transparence dans le choix des magistrats.

Selon lui, la justice est rendue au nom du peuple et ce peuple a le droit de savoir comment les choses se passent au niveau du Conseil supérieur de la magistrature qui est le garant de l’indépendance de la justice. Il a ainsi fait savoir que sa démission n’est que « la conséquence d’un constat ».

 

« J’ai décidé de rendre le tablier, de démissionner du Conseil supérieur de la magistrature après avoir informé mes collègues qui m’ont élu pour les représenter », a soutenu M. Dème avant de laisser entendre qu’il n’a fait que « se conformer à la loi et à l’esprit qu’il a de la démocratie. Une instance qui ne fonctionne pas du tout, je ne veux pas y rester dans la mesure que tout est fait pour la dépouiller de ses prérogatives ».

De son avis, si le Conseil ne marche pas comme il se doit, il est difficile pour la justice d’être indépendante.

Leave a Comment