Dans son livre intitulé le droit de l’embryon , Serigne Moustapha Saliou explique comment Dieu a réalisé le planning familial dans le Saint Coran

2

CHAPITRE IV
L’ISLAM PLANIFIE LA NAISSANCE APRES LA NAISSANCE
LA REPRODUCTION
L’Islam donne aux musulmans un modèle de planification nette, légale et juste dans le cadre des textes coraniques.
– Premièrement, l’Islam interdit toute reproduction hors mariage « s’ils sont besogneux Allah les rendra riches par sa grâce car la grâce de Dieu est immense et il est omniscient » ; « Et que ceux qui n’ont
pas de quoi pour se marier restent chastes jusqu’ à ce que Dieu les enrichissent par sa grâce » (Sourate La lumière V.32-33).
– Deuxièmement, l’Islam interdit certains mariages : « vous sont interdites vos mères, filles, sœurs, tantes paternelles et maternelles, fille d’un frère, fille d’une sœur, mère qui vous a allaités, sœur de lait,
mère de vos femmes, belle fille sous votre tutelle et issues des femmes avec qui vous avez consommé le mariage. Si le mariage n’a pas été
consommé, ceci n’est pas un pêché de votre part ; les femmes de vos fils nés de vos reins ; de même que deux sœurs réunies. Exception
faite pour le passé : car vraiment Dieu est pardonneur et miséricordieux » (Sourate Les femmes V 23).
Cela prouve que le taux de 13% des mariages est prohibé par l’islam.
– Troisièmement, même sur les 87% de mariage autorisé il y a des
limites à ne pas dépasser, des fautes réparables et d’autres irréparables. Il y a aussi des obligations, des garanties, des dommageset des pénalités à respecter pour que le mariage ne soit pas une partie
de plaisir.
-Quatrièmement, l’Islam permet 4 femmes ; mais en cas d’absenced’équilibre l’Islam le limite à une seule. « Il est permis d’épouser 2, 3
ou 4 parmi les femmes qui vous plaisent, mais si vous craignez de n’être pas juste avec celles-ci, alors n’en prenez qu’une seule ou des esclaves que vous possédez. Cela, pour ne pas aggraver votre charge de famille », Sourate Les femmes V.3).
« Vous ne pouvez jamais être équilibré envers vos même si vous en êtes soucieux… ne vous penchez pas tout à fait vers l’une d’elles au
point de laisser l’autre comme en suspens », (Sourate, Les femmes, V.129).
– Cinquièmement, l’Islam a précédé tout le monde dans l’espacementdes naissances, d’une façon logique, naturelle précisée dans le Saint
Coran dans l’intérêt de l’enfant et non d’une manière artificielle ou anarchique pour le plaisir des parents :
« Et les mères, peuvent allaiter leurs bébés deux ans complets pour qui veut compléter l’allaitement. Au père de l’enfant de le nourrir et vêtirde manière convenable, personne ne doit supporter plus que ses moyens. On ne doit pas faire souffrir la mère du fait de son fils ni le père du fait de son enfant, et à l’héritier les mêmes obligations. S’ils
veulent sevrer après un accord entre eux et concertation, il ne leur en n’est tenu grief. Et vous voulez faire faire allaiter vos enfants, et il ne vous en sera pas fait grief à condition que vous acquittiez la rétribution conformément à l’usage… » (Sourate, la vache V.233).
Quant à la Al azl (retrait du coït) s’il a été pratiqué au début de l’Islam, elle a été interdite par la suite. De tels exemples font légion : l’utilisation de l’alcool et les jeux de hasard ont été pratiqués au début
de l’Islam puis interdits.

Bamba Mbaye: 77 117 34 49

Leave A Reply

Your email address will not be published.

2 Comments
  1. modou says

    machalah ahmadou bamba mbaye jeuredieuf si liguéy bou am solo bii
    🙏🙏🙏🙏

    1. Mbaye Bamba says

      Jerejeuf jawrin dileen jajefeul ci top gui