Le dahira, un pouvoir pour les exclus de la mémoire ou de l’héritage par Sophie Bava

0

Le dahira, un pouvoir pour les exclus
de la mémoire19 ou de l’héritage:

Ces dahiras qui se développent au Sénégal nous
montrent également les enjeux au sein de la confrérie.Au gré des cinq khalifats20 qui se sont succédé, les pouvoirs au sein de la confrérie ont été répartis diffé-remment. Progressivement, dans ce contexte, des dis-
ciples intègrent certaines fonctions stratégiques dansla confrérie, sans être traditionnellement liés, direc-tement ou indirectement, au lignage de Cheikh
Ahmadou Bamba. Cependant, comme les textes
mêmes de Cheikh Ahmadou Bamba laissent une
place ouverte aux détenteurs du savoir voulant semettre au service de la confrérie, leurs revendicationsparaissent légitimes. La place laissée par l’autoritéconfrérique à ces « non légitimes » souligne une forme de reconnaissance inédite et favorise une
ouverture de la confrérie vers l’extérieur. C’est danscet espace que les dahiras universitaires vont se posi-tionner face à une nouvelle élite nationaliste sénéga-
laise émergeante. Le dahira des étudiants mourides leHisbut Tarqiyyah marque le plus cette incursion des « non légitimes » dans la vie de la confrérie. C’est donc
à partir de cette période (les années 1960) que l’insti-tution khalifale, en redistribuant du pouvoir hors de la lignée traditionnelle, redéfinit les frontières entre une
légitimité traditionnelle héritée, qui confirme le prin-cipe d’une « transcendance de l’autorité tradition-nelle » – condition nécessaire à la reconnaissance d’une religion selon Danièle Hervieu-Léger – et une
légitimité religieuse pouvant s’acquérir par une relec-ture des textes. Sans renoncer à l’autorité de la tradi-tion, ces exclus du pouvoir traditionnel, cherchent et
recomposent d’autres modes de légitimation. Déve-loppant des registres idéologiques à partir de maté-riaux symboliques, les « intellectuels mourides », per-sonnes instruites non affiliées à un lignage hérité,semblent chercher à s’ancrer dans dans le groupe des légitimes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.